Rôle des organisateurs de sorties

Rôle des organisateurs de sorties d’une journée

Le Club les Cyclophiles de Drummondville est une organisation bénévole qui organise des activités de vélo pour ses membres. Pour les sorties d’une journée, le Club sollicite l’aide de ses membres pour l’organisation de celle-ci. À cette fin, la liste suivante résume les attentes du Club envers l’organisateur bénévole de même que les responsabilités attendues de ce dernier. L’organisation doit demeurer simple et ne pas être un fardeau pour l’organisateur.

L’organisateur doit :

Avant la sortie :
o Établir le trajet ;
o Fournir un plan du trajet (carte ou indication routière) le plus précis possible.
Prévoir un certain nombre de copies
;
o Fournir la distance du trajet le plus précisément possible ;
o Attribuer un niveau de difficulté à son trajet
Ex : Facile-intermédiaire-difficile ou niveau 1 à 5)
o S’assurer que le trajet est effectivement praticable
(travaux, détours, sections non asphaltées, etc.)
Exemple Info Travaux sur Québec 511
http://www.quebec511.info/fr/default.aspx ;
o Dans le cas de sorties à l’extérieur de la ville, fournir les indications pour
se rendre au point de départ
;
o Le trajet devrait idéalement contenir des points de ralliement pour
permettre de resserrer les rangs.

Le jour de la sortie :
o Idéalement, être présent. S’il ne peut y être, l’organisateur doit s’assurer de trouver
un remplaçant avant la sortie ;
o Voir à la formation de groupe si nécessaire (selon le nombre de participants et
le niveau des participants) ;
o Dans le cas où il y a plusieurs groupes de vitesse, l’organisateur peut rouler avec
le groupe de son choix. Toutefois, il doit s’assurer que les autres groupes aient
bien compris les indications ;
o Pour qu’une randonnée se passe bien, les cyclistes doivent rester grouper.
Idéalement, le trajet devrait contenir plusieurs points d’arrêts pour permettre
de resserrer les rangs et s’assurer que personne ne reste seul. Il n’est pas nécessaire
de nommer des chefs de file et des serres file. Il est de la responsabilité de chacun
de veiller au bien être des autres et du bon fonctionnement du ou des groupe.
Toutefois, l’organisateur doit s’assurer que tout le monde est à bon port à l’arrêt
du midi et à la fin de la randonnée.